Mots-clé : ampoule

Des idées pour recycler des ampoules

L’ampoule électrique que vous venez d’acheter (« 10 000 heures ») vous a lâché ?  D’une part je peux vous conseiller un documentaire sur l’obsolescence programée qui raconte comment dans les années  20 les fabricants d’ampoules incandescantes ce sont mis d’accord pour fabriquer des ampoules dont la durée de vie était nettement inférieure à celles vendues jusqu’alors. Un beau gâchis, tant qu’à faire ils auraient aussi bien pu se mettre d’accord pour vendre des ampoules de bonne qualité même à un prix plus élevé.

Le problème n’a pas été résolu voire aggravé. Les ampoules dites « éco », contrairement à ce que laisse entendre leur nom, contiennent des métaux lourds.

Sur boredpanda quelques idées pour recycler vos ampoules électriques usagées : vases, terrariums, boîtes à bonbons ou pots à épices.

Images via: Boredpanda

Une lampe recyclée en lampe à ghettoblaster integré

Comment recycler des ampoules cassées ? Dominic Wilcox a eu une idée.

Dominic Wilcox a inventé le ghettoblaster qui se visse dans une douille. En fait, il utilise des ampoules cassées qu’il recycle pour les transformer en branchement d’alimentation électrique pour ghettoblasters. Sur son site, on trouve aussi quelques photos des premiers essais avec une petite radio élégamment équipée d’un pas de vis E27. Very funky, Mr Wilcox.

I’ve created what I call ‘Sound Bulbs’ that combine a light bulb connector with music players so that it’s possible to screw in your music player into any light bulb socket.

(via : nerdcore)

(via Designboom)

Voir toutes les lampes sur design-recyclers.net

 

Ampoules incandescentes, faites à partir de bouteilles en plastique recyclées

Prenez une bouteille en plastique transparente, remplissez-la d’un litre d’eau et ajoutez une cuillère à café d’eau de javel.
Voici une recette qui réussit particulièrement bien aux habitants des bidonvilles des Philippines.

La lumière passe à travers la bouteille logée dans le toit.  L’eau dans la bouteille réfracte la lumière, pour la projeter à 180°, donnant ainsi entre 55 à 60 watts de lumière claire, pendant près de 10 mois de l’année.
ISANG LITRONG LIWANAG du projet « Un litre de lumière« 

L’initiative, connue sous le nom «Un litre de lumière », vise à installer des pratiques énergétiques durables dans les bidonvilles, une idée développée à l’origine par des étudiants du MIT.

 

Continuer la lecture