Résultats de la recherche pour : maison

Des maisons fabriquées à partir de containers recyclés

container recyclé en maison sur le toit

Omniprésence mondiale de l’objet oblige, on voit de plus en plus de projets avec des containers recylés en studios, appartements, voire en maisons entières.

design-milk publie un article sur 12 maisons, chacune différente, mais toutes faites à partir de containers de transport recyclés. Ci-dessus, un container en aluminium jaune qui a  été partiellement déconstruit pour devenir une chambre avec patio sur les toits de New-York. Conçu par Lot-EK.

containers recyclés en habitat à Londres
Container City II à Londres, photo :Kool-Kini/Flickr

La maison de Bernard Morin et Jocelyne Labelle au Quebec. Leur maison est composée de 7 containers recyclés et fait 278m2.

Popular mechanics propose une galerie d’images de containers transformés en toutes sortes d’espaces habitables, on y voit aussi bien des maisons de fortune que des projets très ambitieux mais tous issus de containers recyclés.

cité de containers recyclés à Amsterdam

Probablement le plus gros projet d’habitat dans des containers recyclés se trouve à Amsterdam. Il s’agit de Keetwonen, avec des centaines d’appartements en containers.

The initial fears of some people that the container homeswould be too small, too noisy, too cold or too hot, all turned out to be unfounded: : they turned out to be spacious, quiet and well insulated and certainly offer value for money, compared to other student homes in the city.

A Berlin la société EBA51 s’est inspiré du succès de Keetwonen et propose également des studios tout équipés dans des containers recyclés.

Containers recyclés en cité universitaire à Berlin
Village de containers recyclés à Berlin par Holzer Kobler Architekturen GmbH

 A terme, ils comptent créer une cité universitaire. Pour moins de 400 euros par mois, EBA51 loue un container de 26m2, avec wc, salle de bains, cuisine, terrasse.

Voir toutes les maisons recyclées sur design-recyclers.net

tuile-recyclee-nid

Une tuile recyclée en maison pour oiseaux de ville

Il y a de moins en moins d’oiseaux dans les villes (à part peut-être les pigeons) et c’est un peu dommage, ne serait ce que parce que les oiseaux mangent des moustiques et des mouches.

Le designer néerlandais Klaas Kuiken a inventé « un toit sur le toit » pour les  oiseaux. C’est tout simplement une tuile  recyclée en maison pour oiseaux.

Le projet est aussi pédagogique. La tuile recyclée en maison pour oiseaux a été élaborée en collaboration avec une association néerlandaise de protection des oiseaux qui donne des informations sur son placement idéal et sa maintenance. Un détail cependant : si vous songez à installer une tuile nichoir sur votre toit achetez vous une échelle car une fois par an il va falloir penser à nettoyer la maison de vos amis plumés.

Voir tous les nichoirs recyclés sur design-recyclers.net

casa_cabana_maison_en_carton_pour_enfants

Bon design éco : Une maison en carton – pour enfants

Casa cabana, cabane en carton

Maison de jeu en carton alvéolé. La cabane en carton arrive à plat et se monte et démonte très facilement, avec un système de languettes.
Les enfants adorent, ils peuvent se cacher dedans, et il y a plein de fenêtres pour observer le dehors. Ils peuvent aussi la décorer au feutre ou la peindre avec de la gouache.

On trouve la Casa Cabana, également en versions pré-décorées,  autour de 30 euros – plus frais de port, chez les marchands de votre choix.

Ampoules incandescentes, faites à partir de bouteilles en plastique recyclées

Prenez une bouteille en plastique transparente, remplissez-la d’un litre d’eau et ajoutez une cuillère à café d’eau de javel.
Voici une recette qui réussit particulièrement bien aux habitants des bidonvilles des Philippines.

La lumière passe à travers la bouteille logée dans le toit.  L’eau dans la bouteille réfracte la lumière, pour la projeter à 180°, donnant ainsi entre 55 à 60 watts de lumière claire, pendant près de 10 mois de l’année.
ISANG LITRONG LIWANAG du projet « Un litre de lumière« 

L’initiative, connue sous le nom «Un litre de lumière », vise à installer des pratiques énergétiques durables dans les bidonvilles, une idée développée à l’origine par des étudiants du MIT.

 

Continuer la lecture