Une table de nuit à partir d’un cageot de vin recyclé

cageot de vin recyclé
The Crate. Table de Jasper Morrison, inspirée par le fameux cageot de vin. 2006

Jasper Morrison, en faisant des recherches pour le design d’une table de nuit, finit par se rendre compte que la taille et les formes d’un cageot de vin étaient encore ce qu’il y avait de mieux. Vous pouvez donc acheter The Crate pour 120£ sur le site de Jasper Morrison, ou alors vous achetez une caisse de vin au même prix, vous la videz entre amis, de préférence en tenant des propos existentialistes, et vous l’aurez, votre table de nuit !

Fabriqué par Established and Sons, UK – Photo: Peter Guenzel

Voir toutes les tables sur design-recyclers.net

Voir tous les objets de Jasper Morrison sur design-recyclers.net

Des trolleys d’avion recyclés en meubles design

Vous avez envie de vous sentir un peu en voyage ? Vous aimez le design purement fonctionnel ? Votre meuble idéal ressemble à un container ? On a trouvé une solution pour vous.

Bordbar propose des trolleys d’avion recyclés et transformés en meubles de rangement, mini-bar, etc.

Voir tous les avions recyclés sur design-recyclers.net



Une carte d’identité à partir d’un portrait en 3D

carte d'identité à partir d'un portrait en 3D
Photo d’identité créée en 3D. Extrait de l’image de Raphaël Fabre.

En 2017 Raphaël Fabre, un artiste vivant à Paris fait une demande de carte d’identité à la marie du 18e. Tout est en ordre, la demande est acceptée et quelque temps après Raphaël reçoit sa nouvelle carte d’identité française. Or :

La photo que j’ai soumise pour cette demande est un modèle 3D réalisé sur ordinateur, à l’aide de plusieurs logiciels différents et de techniques utilisées pour les effets spéciaux au cinéma et dans l’industrie du jeu vidéo. C’est une image numérique, où le corps est absent, le résultat de procédés artificiels.

Fabre a réussi à hacker sa propre identité : l’image lui ressemble et semble posséder tous les critères listés par les autorités pour une photo officielle, sauf qu’elle n’a rien d’authentique. Le fait qu’elle soit produite de manière totalement artificielle et modélisée par des logiciels en 3D repousse un peu plus loin la question de l’identité : cette image, ce modèle 3D, devient la référence officielle et administrative à laquelle le vrai Raphaël est désormais censé ressembler.

Voir tous les articles sur l’art du recyclage

Voir tous les articles sur la 3D recyclée